Vitrine technologique

GLISS

Traitement de surface pour l’élimination des interactions non spécifiques des biopuces

Investissement : 555 k€

Domaine d’application : Chimie et Matériaux

Domaine scientifique : Biologie et Chimie médicinale / Physique-Chimie et Optique

Établissement(s) : ENS Paris-Saclay - CNRS

Valorisation : Essaimage en cours / réalisé

#Biosensors #ChimieDeSurface #Selectivite

CAS D'USAGE

Les biocapteurs utilisés en recherche ou en diagnostic précoce de maladie sont aujourd’hui limités par leur niveau de sensibilité.

Détecter une molécule spécifique en milieu complexe tel que le sérum ou tout autre fluide corporel (échantillon dilué ou non) en s’affranchissant de toute interaction non spécifique est la problématique majeure actuelle pour l’utilisation des biocapteurs dans de nombreuses applications telles que la Surface Plasmon Resonance par imagerie (SPRi).

La technologie GLISS a naturellement trouvé sa place dans une premier temps au sein du marché des biocapteurs.

AVANTAGES

GLISS est une chimie de surface adaptée aux biopuces qui apporte une solution simple, standardisée en fonction de la nature du ligand et universelle applicable à une grande gamme de biocapteurs et de surfaces.

Cette solution élimine le problème des interactions non-spécifiques, optimise les interactions spécifiques et augmente ainsi la sensibilité et la sélectivité de la détection de tous biocapteurs.

Cette optimisation de détection permet ainsi de réduire la limite de détection imposée par l’appareil de mesure lui-même.

APPLICATIONS

La chimie GLISS s’applique à une large gamme de biomolécules, surfaces planes ou non et biocapteurs. Par sa versatilité, GLISS s’adresse à tous les marchés applicatifs des biopuces, et plus particulièrement à celui de la SPR.