Gouvernance

La gouvernance de la SATT Paris-Saclay vise à optimiser l’efficacité opérationnelle de la structure et garantir la qualité des investissements réalisés.
Elle s’articule autour de 3 organes de décision aux rôles bien définis.

COMITÉ D’INVESTISSEMENT

Composé de 14 experts de l’industrie, de start-up et du capital-risque reconnus pour leur forte expertise et connaissance des marchés, le Comité d’Investissement éclaire, pour chaque projet, les décisions d’investissement que prendra le Conseil d’Administration.
82% des dossiers d’investissements reçoivent un avis favorable de la part du Comité.

INDUSTRIELS

Claude Bensoussan est le fondateur de BioAdvice, société de conseils en biotechnologies industrielles. Claude a commencé sa carrière en R&D au sein des équipes de Rhône-Poulenc. Pendant dix-sept ans, il travaillera successivement dans les services de toxicologie, des substances naturelles et dans celui du développement biochimique. Fin 1999, il rejoint le groupe Rhodia en tant que responsable des projets biotechnologiques du Groupe. En 2005, il fonde BioAdvice et intervient en amont, auprès des acteurs de l’innovation et en aval, auprès des équipes de production (internes, sous-traitants). Il est aussi membre de conseils scientifiques de groupes industriels. Claude est titulaire d’un doctorat de Pharmacochimie Moléculaire de l’Université Paris Descartes.

Dans le but de soutenir les innovations technologiques au sein du Groupe Air Liquide, Marianne Julien assure un rôle de facilitatrice pour mener avec des experts internes et externes des études “Deep Dive” d’intelligence économique examinant une opportunité sous tous ses angles : marketing, réglementaire, scientifique, technique et sociétal. Ainsi se construit un corpus d’informations et de savoirs facilitant les décisions à tous les niveaux.

Titulaire d’un doctorat en biochimie, Jorge Kirilovsky a travaillé pendant 30 ans chez GSK où il a dirigé le Centre de recherches en France pendant 10 ans. Ses équipes ont généré un médicament ainsi que des multiples candidats médicament dont certains qui ont été évalués en clinique. En 2018, Jorge a pris sa retraite de GSK. Il est actuellement consultant senior en Drug Discovery pour Yukin Therapeutics et CSO de Tridek-One. Il est aussi membre du Comité d’experts de la santé de BPI Large Ventures et du Comité d’investissement de la SATT Paris-Saclay.

Titulaire d’un MBA en finance de l’University de New York, Stéphane Klazyngier a occupé plusieurs postes de direction d’envergure internationale dans l’univers des télécommunications. Dans les années 90, une première expérience dans le domaine des batteries portables le conduit au Japon pour le compte du groupe Saft. Il est ensuite chargé par Alcatel de l’implantation en Chine de sa division Mobile Phones, dont il devient le Président, après avoir assuré la mise en place des activités depuis la R&D jusqu’à la commercialisation. A cette époque, il conclut aussi une Joint-Venture avec TCL. En 2005, il devient Président de Radio Frequency Systems (RFS), un groupe spécialisé dans la communication sans fil et présent notamment en Allemagne, aux Etats-Unis, en France, en Chine, au Brésil et en Australie. Il rejoint LACROIX Group le 1er juin 2015 au poste de Directeur Général Exécutif de LACROIX Electronics.

Directeur du Programme Véhicule au sein de l’ITE VEDECOM, Gilles Le Calvez est en charge des activités de recherche et développement liées à l’électrification des véhicules et à la délégation de conduite pour les véhicules autonomes. Il est également membre du conseil d’administration de l’INRIA et contribue à un cursus de formation de CentraleSupélec sur les véhicules autonomes et connectés.

Emmanuel Miconnet est Directeur Innovation & Propriété Intellectuelle pour les activités « Systèmes d’information et communication sécurisées » du groupe Thales. Il a occupé encore récemment les fonctions de Directeur de la Recherche et de l’Innovation au sein des mêmes activités pendant plus de 7 ans. A ces titres, Emmanuel conduit des activités opérationnelles liées au développement de produits innovants dans les domaines des hautes technologies avec un accent particulier autour du management de portefeuilles produits/technologies stratégiques ainsi que de l’intelligence technologique.

ENTREPRENEURS

Jérôme Kalifa est mathématicien appliqué et entrepreneur. Il est Docteur en Mathématiques Appliquées de l’École polytechnique (1999), puis post-doc jusqu’en 2001 à l’Université de Columbia (New York, USA), où il mena des travaux de traitement d’images et analyse de données. Il a co-fondé Let It Wave (Paris, France) en 2001, puis Lixoft en 2011 à partir de travaux en mathématiques et statistiques menés à l’Inria Saclay. Lixoft développe des logiciels de modélisation et simulation des traitements, des populations de patients et des essais cliniques. Lixoft est rapidement devenu un acteur clé de la modélisation pour les études cliniques et ses produits sont aujourd’hui massivement déployés en production dans la majorité des cinquante plus grandes compagnies pharmaceutiques et biotechs.

Franck Mouthon est co-fondateur et PDG de Theranexus, société cotée issue du CEA et développant des médicaments dans les maladies neurologiques. Avant Theranexus, il animait une équipe de recherche sur les maladies neurodégénératives au CEA. Il dispose de plus de 15 ans d’expérience en supervision d’équipes de recherche pluridisciplinaire. Normalien de formation (ENS-Ulm), il a suivi le programme d’entrepreneuriat HEC Challenge +. Il est également administrateur et Président de France Biotech.

Edith Nuss est présidente et cofondatrice de la société Nextérité qui développe et commercialise des solutions d’information temps réel et d’analyse à partir de technologies sémantiques et d’apprentissage propriétaires. Ces solutions sont utilisées principalement dans le secteur des transports.

FONDS

Bernard Daugeras est co-fondateur d’Auriga Partners, fonds de capital-risque. Bien qu’ayant quitté sa fonction Directeur général, il reste membre du Conseil de Surveillance d’Auriga Partners et est en charge des sociétés des Sciences de la Vie en portefeuille.
Membre de l’Académie des Technologies, il est également membre du Conseil d’Administration du CNRS, de l’IHU de Strasbourg sur la chirurgie peu invasive guidée par l’image ainsi que du Comité d’Investissement du Fonds de prématuration du CNRS.
A titre personnel, Bernard investit dans plusieurs sociétés de biotechnologie ou de biomédical.

Emmanuelle Deponge a consacré sa carrière professionnelle à la valorisation de la recherche et à l’investissement en capital innovation principalement dans le domaine de la santé. Aujourd’hui, Emmanuelle est Venture Partner chez Go Capital sur les sujets santé – dispositifs médicaux. Elle a investi dans plus de 15 sociétés du secteur des biotechnologies et des dispositifs médicaux en France et en Europe parmi lesquelles Trophos, Echosens, Nanobiotix, ProductLife Group, Igyxos, Cellix, Biosency, … Emmanuelle est biologiste de formation (ingénieur Polytech et PhD) et diplômée du CEIPI en droit des brevets.

Après un Doctorat Biologie Moléculaire & Mastère Finance et Management de l’Innovation (ESC Reims/AgroPariTech), Alain Horvais créé D-Genos en 1995, dédiée au développement de tests moléculaires dans le végétal. Il rejoint en 2001 Bio-Rad France comme Directeur R&D, en charge du développement de produits PCR IVD. En 2011, il intègre Astra Zeneca (UK) en tant que Directeur Compagnon Diagnostic avant de rejoindre Kurma Partners en janvier 2015 comme Partner, pour la création du fond Diagnostics (KDx).

Didier Moret, Ingénieur économiste (Centrale Paris), est un expert de l’accompagnement financier des transferts de technologie et des start-up technologiques à ambition internationale. Spécialiste du développement des écosystèmes d’innovation, il est en relation avec les principaux lieux d’émergence des start-up en France et au Canada. Didier Moret anime le cabinet de conseil TECHVENTURE, qui accompagne les start-up à différents stades de leur développement, en relation directe avec le management ou en support de grandes entreprises engagées dans une démarche d’open innovation.

Depuis le 1er février 2016, Michèle Ollier est une des associés et un des membres fondateurs de Medicxi, société de venture capital basée à Genève et à Londres. Medicxi Ventures est la spin-off de l’ensemble de l’activité sciences de la vie d’Index Ventures. De février 2006 à février 2016, Michèle était associée dans l’équipe d’investissement dans les sciences de la vie chez Index Ventures. De 2003 à 2006, elle était Directrice de l’Investissement chez Edmond de Rothschild Investment Partner à Paris. De 2000 à 2002, elle était Vice-Présidente Corporate chez Serono International. De 1994 à 2000, elle a occupé différents postes au sein de Rhône-Poulenc Rorer notamment en oncologie et au sein de la division thérapie génique, RPR Gencell. Auparavant, Michèle a occupé diverses fonctions en charge de la stratégie, du développement et de la commercialisation dans les sociétés pharmaceutiques Sanofi International et Bristol-Myers Squibb France. Michèle Ollier est diplômée de la Faculté de Médecine de Paris-Ouest.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Composé de 12 membres – Université Paris-Saclay, Institut Polytechnique de Paris et organismes nationaux de recherche (Représentants Associés A) et d’organismes institutionnels (Représentants Associés B), le Conseil d’Administration a pour mission de définir la stratégie de l’entreprise et les moyens pour la réaliser. Vis-à-vis des projets de maturation le CA a pour responsabilité de valider les décisions d’investissement d’un montant supérieur à 120 k€.
93% des dossiers de maturation font l’objet une décision favorable d’investissement de la part du Conseil d’Administration.

REPRÉSENTANTS ASSOCIÉS A

Directeur adjoint à l’Enseignement et à la Recherche de l’École polytechnique, Benoit Deveaud supervise la stratégie en matière de recherche et de valorisation des 23 unités de l’Ecole. Cette supervision s’effectue d’un côté en coordination avec les Départements d’Enseignement et de Recherche de l’X et de l’autre avec les co-tutelles des laboratoires, donc principalement avec le CNRS mais aussi avec l’INRIA, l’INSERM et le CEA.

Olivier Gicquel est Professeur à CentraleSupélec. Son activité de recherche porte sur la simulation numérique de la combustion, du rayonnement des gaz et transferts thermiques. Il a été responsable dans le cursus ingénieur de l’Ecole Centrale Paris de la spécialité Aéronautique. En 2013 il a pris la direction de l’UPR CNRS EM2C avant d’être nommé en 2016 Directeur de la Recherche de CentraleSupélec.

Nicolas Glady est Directeur de Télécom Paris depuis décembre 2019. Ingénieur civil Informaticien (spécialisation traitement des données et intelligence artificielle) de l’École Polytechnique de Bruxelles, Docteur en économétrie de la K.U Leuven, il était précédemment Professeur et Directeur Général Adjoint à l’ESSEC Business School.

Opticien de formation, je mène des recherches sur la physique de l’atmosphère, et je suis aujourd’hui vice-président délégué en charge de l’innovation et des partenariats industriels à l’UVSQ et membre du Comité Scientifique de Météo-France, du conseil d’administration de VEDECOM et de la fondation UVSQ. Cofondateur d’une société de valorisation des techniques lidar, j’ai initié de nombreux partenariats avec les entreprises alors directeur du Laboratoire Atmosphères, et Observations Spatiales.

Diplômé de l’ENS Paris-Saclay, Michel débute sa carrière scientifique au laboratoire des signaux et systèmes (L2S), unité mixte de recherche du CNRS, de Supélec et de l’université Paris-XI. Après un passage à l’Université de Californie à San Diego, il rejoint MATRA Defence and Space (maintenant Airbus) où il dirige le laboratoire de traitement des images et du signal (LTIS), puis devient Vice-Président de l’unité d’affaires des stations sol de réception. Il dirige par la suite des entreprises de haute technologie de taille moyenne, d’abord en tant que président puis PDG de HORIBA Jobin Yvon, puis en tant que COO de SURYS, et dernièrement en tant que COO d’Amplitude Laser.

Jean-Luc Moullet est directeur général délégué au CNRS, en charge de l’innovation. Il effectue un parcours croisé entre le secteur privé (différents postes dans les domaines de l’innovation et de la gestion d’activités technologiques de croissance pendant 10 ans chez Thomson-Technicolor, en France et aux USA) et le secteur public, au sein du ministère de l’économie et du ministère des armées. Plus récemment, il était en charge du volet Industrie du programme d’investissements d’avenir au SGPI.

Marie-Hélène Papillon assure la coordination de l’action du CNRS en région : elle dirige la gestion administrative et financière ainsi que la gestion du patrimoine menées dans les unités de la circonscription (135 unités de recherche et de service), met en œuvre la politique des ressources humaines sur le territoire (4000 personnels), organise et apporte l’appui nécessaire aux unités. Marie-Hélène dirige également les services de la délégation régionale (180 personnels) et administre le campus du CNRS de Gif-sur-Yvette.

Myriam Taverna est Professeure en Biotechnologie pharmaceutique à l’Université Paris-Saclay. Elle est directrice de l’institut Galien Paris Saclay (UMR CNRS) et membre senior de l’IUF. Elle dirige une équipe de recherche, qui se consacre au développement de techniques analytiques miniaturisées pour l’analyse protéines, qu’elles soient thérapeutiques, cibles de médicaments ou biomarqueurs de pathologie. Elle a cofondé en 2014 la start-up Alzohis, dédiée au diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

REPRÉSENTANTS ASSOCIÉS B

Ingénieur de l’Industrie et des Mines spécialisé dans les Télécommunications, Alexandre Delville est chargé de mission « Numérique et Deeptech » au sein de la DIRECCTE IDF. Il suit la bonne déclinaison des politiques définies par la Direction Générale des Entreprises en faveur des entreprises et de l’innovation au sein de l’écosystème Paris-Saclay. Alexandre travaille également avec l’EPAPS et la Préfecture de Région sur le volet « développement économique » de l’Opération d’Intérêt National Paris-Saclay.

Après 17 ans en tant qu’ingénieur en sciences du climat au CEA, Sonia Falourd s’intéresse à l’entrepreneuriat et complète son parcours par un Executive MBA à l’Université Paris-Dauphine et l’ESG UQAM. Elle est par la suite responsable du fonds National de Valorisation pour l’ANR entre 2014 et 2016. En parallèle, elle co-fonde avec 3 associés une start up « EdTech » Smart-Hands-On. De 2016 à 2018, Sonia occupe les fonctions d’adjointe au Directeur du List (www-list.cea.fr) en charge de DIGIHALL. En 2019, elle saisit l’opportunité d’intégrer l’équipe DeepTech de Bpifrance en tant que Cheffe de projet SATT.

La Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie est en charge de la mise en œuvre de la politique de recherche et d’innovation du ministère sur le territoire de l’Île de France. À ce titre, Samuel GUIBAL représente le MESRI au conseil d’administration des SATT. L’articulation entre les mondes de la recherche, de l’innovation et du développement économique est au cœur de l’activité des DRRT, en lien avec la structuration des sites universitaires.

PERSONNALITÉ QUALIFIÉE

Alain Bravo a passé 15 ans à la Direction générale des télécommunications de 1970 à 1985. Président fondateur de la SFR  (1988-1992), directeur de la recherche et de la technologie du groupe Alcatel (1998-2000), il a dirigé Supélec de 2004 à 2013. Elu à l’Académie des technologies  en 2008, il en est Président honoraire. Il préside les Conseils scientifiques des IRT Jules Verne et M2P (depuis 2014) et de l’institut des sciences des données DSTI  (depuis 2015).

COMITÉ D’AUDIT ET DES RÉMUNÉRATIONS

Composé de 4 membres, le Comité d’Audit et des Rémunérations rend un avis expert en matière de construction budgétaire, d’arrêté des comptes, des ressources humaines et du fonctionnement de la gouvernance de l’entreprise. Il a la capacité d’intervenir, à la demande du Conseil d’Administration, sur l’ensemble des sujets liés à l’activité de la SATT et est le garant des bonnes pratiques de l’entreprise.

REPRÉSENTANTS ASSOCIÉS A

Thierry Oddon, Chargé des Affaires Financières de l’Institut Polytechnique de Paris, cumule 10 ans d’expérience dans des directions financières d’établissements d’enseignement supérieur. Précédemment Responsable du Contrôle de Gestion d’HEC Paris puis de Télécom Paris, il a aussi assuré les missions de Responsable Qualité et Référent Informatique et Libertés.

REPRÉSENTANTS ASSOCIÉS B

Après 17 ans en tant qu’ingénieur en sciences du climat au CEA, Sonia FALOURD s’intéresse à l’entrepreneuriat et complète son parcours par un Executive MBA à l’Université Paris-Dauphine et l’ESG UQAM. Elle est par la suite responsable du fonds National de Valorisation pour l’ANR entre 2014 et 2016. En parallèle, elle co-fonde avec 3 associés une start up « EdTech » Smart-Hands-On. De 2016 à 2018, Sonia occupe les fonctions d’adjointe au Directeur du List (www-list.cea.fr) en charge de DIGIHALL. En 2019, elle saisit l’opportunité d’intégrer l’équipe DeepTech de Bpifrance en tant que Cheffe de projet SATT.
La Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie est en charge de la mise en œuvre de la politique de recherche et d’innovation du ministère sur le territoire de l’Île de France. À ce titre, Samuel GUIBAL représente le MESRI au conseil d’administration des SATT. L’articulation entre les mondes de la recherche, de l’innovation et du développement économique est au cœur de l’activité des DRRT, en lien avec la structuration des sites universitaires.