Deux entreprises, BIO-EC et LPS-BioSciences, et deux laboratoires académiques du Cluster Paris-Saclay, faisant partie de l’ICMMO et de NeuroPSI, ont été sélectionnés pour l’aide à l’amorçage de projets grâce au fonds de revitalisation Carrefour France.

Cette sélection fait suite à l’appel à candidatures lancé par la SATT Paris-Saclay en octobre 2021 pour une aide à l’amorçage de projets entre laboratoires académiques et entreprises TPE/PME essoniennes. Une aide financière de 10 k€ a été attribuée à chacun des deux projets sélectionnés portés par les entreprises BIO-EC et LPS Biosciences. Ce ne sont pas moins de 24 dossiers de qualité qui ont été déposés. Préalablement la SATT avait mené des actions de qualification des entreprises essonniennes à forte composante technologique et de mises en relation entreprises-laboratoires du cluster Paris-Saclay.

Sandrine Gary-Tréhin responsable de l’action à la SATT Paris-Saclay précise que « ce succès témoigne du potentiel du territoire en termes d’innovation technologique. Il montre aussi l’intérêt des PME pour la recherche sur Paris-Saclay et l’accompagnement dans des démarches de partenariat. Ces relations de proximité renforcent la cohésion territoriale ».

« Pour BIO-EC, société spécialisée dans les tests d’efficacité cosmétique, l’action et l’accompagnement de la SATT Paris-Saclay ont joué un rôle clé dans la recherche et la sélection de laboratoires académiques. Il s’agissait d’identifier des laboratoires ayant les connaissances techniques et scientifiques nécessaires pour le développement d’un nouveau modèle biologique, non animal, capable d’identifier des perturbateurs endocriniens potentiels issus de produits cosmétiques. » précise Giuseppe Percoco, ingénieur de recherche et chef de projet chez BIO-EC. Monsieur Taouis, professeur à l’Université Paris-Saclay (UPSaclay) et directeur de recherche à l’Institut des Neurosciences Paris-Saclay (NeuroPSI, cotutelles CNRS et UPSaclay) ajoute que « ce soutien financier permettra à notre Institut, et plus particulièrement à notre équipe « Neuroendocrinologie moléculaire, comportement alimentaire et pathologies » d’initier une collaboration avec la société BIO-EC que nous ne connaissions pas auparavant ».

Concernant la PME LPS-BioSciences, elle est spécialisée dans les vaccins et le diagnostic et collabore de longue date avec l’Université Paris-Saclay sur les méthodes d’analyse moléculaire. « Le soutien apporté a permis de stimuler la formalisation d’une collaboration avec LPS-BioSciences sur un nouveau projet dont le domaine applicatif est la lutte contre les maladies infectieuses » précisent Emilie Kolodziej de l’ICMMO (Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay, Université Paris-Saclay) et Flavien Dardelle de LPS-BioSciences.

Pour en savoir plus sur les actions d’accompagnement à l’open-innovation des entreprises :

Open-Innovation

Retrouvez l’appel à candidatures, clôturé au 15 octobre 2021, sur :

AAC Innovation Technologique