SportQuantum, start-up accompagnée par la SATT Paris-Saclay, a brillé aux Jeux Olympiques de Tokyo ! L’athlète américain Lukas Kozeniesky, qui s’entraîne sur l’une des cibles électroniques interactives SportQuantum SQ10, a remporté la médaille d’argent sur l’épreuve du tir à 10 m.

SportQuantum développe une nouvelle technologie permettant de localiser un impact grâce à la mesure des ondes de chocs générées par un projectile avec une précision inégalée. Elle a inventé les premiers écrans non plus tactiles mais impactiles dont l’application la plus évidente était le tir sportif.

La start-up est très heureuse et fière de partager la réussite de Lukas Kozeniesky, cet athlète désormais détenteur de 2 médailles d’argent Olympiques (2016, 2020).

Récemment, la start-up a annoncé la venue d’un nouveau Directeur Général, François Many, ancien DGA d’IncubAlliance.

« Pour moi, Sport Quantum offre une meilleure expérience d’entraînement aux athlètes. Depuis le début de la pandémie, j’ai pu m’entraîner chez moi dans la mesure où j’en ai besoin pour donner le meilleur de moi-même. Grâce à des journées d’enregistrement standard, à des jeux proposés sur la cible et à l’utilisation des outils d’entraînement intégrés au programme, j’ai pu accroître ma capacité à réaliser des scores plus élevés.

Je pense que ce système est important pour l’avenir de ce sport, car ces cibles sont plus que de simples points sur le mur : elles deviennent un entraîneur personnel. »

Lukas Kozeniesky, tireur sportif
Découvrir SportQuantum