Vitrine technologique

PICOS

Dispositif de désalinisation et de traitement des saumures

Investissement : 100 k€

Domaine d’application : Agriculture et Environnement

Domaine scientifique : Écotechnologies et Énergie

Établissement(s) : CentraleSupélec - CNRS

Valorisation : Technologie à commercialiser

#Dessalement #TraitementSaumures #CristalliseurPlasmaFroid

CAS D'USAGE

Dans un contexte normatif de plus en plus sévère, développer des solutions efficaces de dessalement d’eau de mer et de recyclage des eaux usées industrielles devient essentiel. L’objectif de PICOS est de proposer un traitement zéro rejet liquide (ZRL) innovant pour réaliser cet assainissement avec des perspectives de valorisation de la matière récupérée.

La rupture technologique consiste à mettre au point un procédé plasma pour la cristallisation basse température des sels ioniques dissous dans l’eau de mer ou dans les saumures industrielles. Le plasma va en effet créer des ions solvatés aux interfaces plasma-liquide. Ces précurseurs bien connus vont favoriser les sites de nucléation pour la croissance de cristaux.

Cette technologie a le potentiel de délivrer des performances énergétiques élevées, du fait de son action spécifique sur les sels dissous.

AVANTAGES

L’immense majorité des dispositifs actuels utilisent soit un traitement thermique, soit une membrane, afin de purifier l’eau. Ces technologies possèdent certains inconvénients intrinsèques, respectivement un coût énergétique important et un impact environnemental non nul (pollutions chimiques ou aux métaux lourds) et la gestion des saumures.

Un cristalliseur plasma se distingue de la grande majorité des technologies car il ne rejette pas de saumures mais extrait directement les sels en vue de leur valorisation.
Cette technologie semble particulièrement efficace pour les solutions très concentrées (TDS 50-300 g/L), une gamme qui est généralement inaccessible par les techniques membranaires opérant à moins forte concentration.

APPLICATIONS

Cette technologie pourrait être intégrée dans des procédés industriels de traitement de saumures avec zéro rejet liquide (ZRL). Elle peut également jouer le rôle d’une solution à bas coût énergétique pour réduire au moins partiellement la salinité de l’eau de mer en vue de sa valorisation.