Vitrine technologique

DIONYSOS

Eau oxygénée stabilisée pour lutter contre le mildiou de la vigne

Investissement : 105 k€

Domaine d’application : Agriculture et Environnement

Domaine scientifique : Biologie et Chimie médicinale

Établissement(s) : CEA - CNRS

Valorisation : Essaimage en cours / réalisé

#Biocontrole #Fongicide #Viticulture

CAS D'USAGE

Les fongicides sont indispensables aux viticulteurs dans la lutte contre le mildiou, qui peut entraîner des pertes importantes de rendement. Les produits phytosanitaires conventionnels sont cependant décriés pour leurs effets néfastes sur la santé et sur l’environnement (apparition de résistance des pathogènes, accumulation dans le sol et l’eau…).

Le plan Ecophyto 2018 vise la réduction de 50 % de l’utilisation des produits phytosanitaires d’ici 2025. Le biocontrôle, c’est-à-dire le recours à des substances ou agents utilisant des mécanismes naturels de lutte contre les pathogènes, est le principal levier pour atteindre cet objectif ambitieux.

AVANTAGES

L’eau oxygénée est connue pour son efficacité antifongique et stimulatrice des défenses naturelles. Son instabilité dans l’environnement la rend cependant inutilisable à l’échelle d’une parcelle cultivée.

Le projet DIONYSOS a pour objectif le développement d’un produit à base d’eau oxygénée stabilisée par des substances naturellement présentes dans l’environnement.

L’impact est donc fortement réduit par rapport à des fongicides conventionnels ou par rapport au cuivre, largement utilisé mais dont l’accumulation dans les sols est problématique. L’efficacité de cette nouvelle solution est équivalente à celles actuellement disponibles sur le marché.

APPLICATIONS

Le projet DIONYSOS a pour objectif la mise au point d’une solution de biocontrôle pour la lutte préventive et/ou curative contre le mildiou de la vigne utilisable en agriculture biologique.

Le spectre d’action de l’eau oxygénée est cependant large, et cette solution pourra être étendue à d’autres indications en cultures spécialisées (autres pathogènes en viticulture, cultures maraîchères…) voire à d’autres procédés industriels basés sur l’action de l’eau oxygénée.