Les fondateurs de ThrustMe, start-up soutenue par la SATT Paris-Saclay, remportent le prestigieux Prix Européen de Physique pour leur innovation révolutionnaire dans le domaine de la propulsion spatiale.

Avec la demande croissante de l’industrie spatiale et le développement des méga-constellations de satellites, une alternative viable au propulseur au xénon conventionnel est nécessaire pour assurer la viabilité de l’industrie spatiale. Le 15 mars 2022, Ane Aanesland, Dmytro Rafalskyi et Javier Martinez Martinez ont remporté le prix de l’innovation en physique des plasmas de la Société Européenne de Physique pour les applications technologiques, industrielles ou sociétales de la recherche en physique des plasmas grâce à l’utilisation pionnière réussie de systèmes de propulsion électrique à base de plasma iodé pour les satellites.

Après plusieurs années de développement, le premier système de propulsion électrique à iode au monde a été lancé dans l’espace le 6 novembre 2020 puis a été démontré avec succès en orbite. Les résultats ont récemment été publiés dans la revue scientifique de référence Nature. Moins d’une semaine après sa publication, l’article figurait déjà dans le top 5 % de tous les articles jamais suivis en termes d’impact médiatique en ligne et a donné lieu à plusieurs centaines d’articles de presse et d’interviews dans les médias.

« Il est impressionnant de voir comment Ane et Dmytro se sont inspirés de leurs recherches fondamentales sur les plasmas et, avec l’aide de Javier et du reste de l’équipe ThrustMe, ont transformé ces recherches en un produit qui est maintenant disponible sur le marché et qui a déjà obtenu une traction commerciale importante depuis sa première démonstration dans l’espace », a déclaré la division de la physique des plasmas de la Société Européenne de Physique.

Lire la suite