Orsay, le 8 octobre 2021 – Xavier Apolinarski, Président de la SATT Paris-Saclay et Damien Giolito, CEO de la start-up Share My Space, ont annoncé le jeudi 9 septembre la signature d’un contrat de transfert de technologie. Faisant suite à une convention Jeune Docteur initiée entre la SATT Paris-Saclay et le Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP) dans le cadre du projet PADME porté par Romain Lucken, cette nouvelle étape permettra à la start-up Share My Space, issue de ce projet, d’accélérer ses développements pour rendre possible la navigation autonome de la plupart des satellites.

Identifier les corrélations entre activité solaire et erreurs sur les trajectoires des objets spatiaux : tel était l’objectif initial du projet PADME, porté par Romain Lucken docteur au LPP (Ecole polytechnique/CNRS), dans le cadre du programme Jeune Docteur réalisé en 2020 avec la SATT Paris-Saclay. Si une première phase de collecte et d’intégration de données publiques de vent solaire a permis d’aboutir à de premiers résultats, une seconde phase d’investissement sur des moyens de détection optiques permettant d’obtenir des données temps réel et indépendantes a largement contribué à accélérer le projet. C’est donc avec la sécurisation d’un savoir-faire et un dépôt de logiciel que s’est achevée cette année la période de maturation technologique engagée avec la convention Jeune Docteur. Une propriété intellectuelle transmise dans le cadre du contrat de transfert signé le 9 septembre entre la SATT Paris-Saclay et la start-up Share My Space dont le but est de rendre possible la navigation autonome de la plupart des satellites, de faciliter la gestion de la pollution spatiale et de fournir des données orbitales stratégiques.

« En à peine une année, ce projet directement issu de recherches effectuées au sein du Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP) a su s’adapter et prendre le virage nécessaire pour se positionner au mieux dans un domaine particulièrement concurrentiel. Une grande réactivité à l’origine d’une vraie accélération qui augure du meilleur pour cette belle aventure qui, avec Share My Space, ne fait que commencer ! », explique Sterenn Gernigon, Directrice Investissement pôle Ingénierie et Numérique.

« La collaboration avec la SATT Paris-Saclay m’a permis, à l’issue de ma thèse, de bénéficier d’un temps précieux pour préciser mon approche technologique, explorer de nouvelles possibilités et consolider ma stratégie d’accès au marché. C’est donc avec toutes les cartes en main et un cap très clair que Share My Space peut aujourd’hui envisager sa phase de déploiement commercial dans le but de devenir un jour le Waze de la navigation orbitale », conclut Romain Lucken, co-fondateur et CTO de la start-up Share My Space.

Télécharger le communiqué de presse