Dans le cadre des travaux pour la mise en circulation du tramway 10, le Département des Hauts-de-Seine s’engage pour l’économie circulaire en garantissant la traçabilité de ses déchets. Les différents acteurs du chantier dont fait partie Altaroad, start-up accompagnée par la SATT Paris-Saclay, se sont engagés dans la mise en œuvre d’outils permettant d’obtenir des résultats exemplaires : 95% des terres extraites revalorisées.

Le Département des Hauts de Seine est un acteur responsable qui veut diminuer son empreinte environnementale. C’est dans cette logique que s’inscrit cette volonté de connaitre précisément le volume de déblais qu’il produit au sein de ses chantiers, le pourcentage qui pourrait être réutilisé et celui des terres polluées qui part en décharge.

La solution Altaroad proposée par le groupement Razel-Coteg, répond aux enjeux du Département : diminuer l’empreinte écologique et veiller à la traçabilité des déchets au sein des chantiers liés au projet Tram T10.

L’intégration de la plateforme, solution simple pertinente et économique, a permis d’anticiper les obligations gouvernementales qui rentrent en vigueur le 1er janvier 2022. Le département dispose donc de données fiables et centralisées.

En savoir plus sur Altaroad