Le prestigieux magazine Challenges a présenté son classement des 100 start-up où investir en 2021. Parmi elles, se trouve la start-up LumediX qui démarre une belle levée de fonds de 500k€ et ambitionne un second tour de table avec un objectif de 5 à 10 M€ en 2022. Elle révolutionne le domaine du diagnostic médical avec l’arrivée d’une nouvelle génération de tests de diagnostic in vitro : aujourd’hui un test rapide pour la Covid-19, demain pour de nombreuses maladies infectieuses

Xavier Apolinarski, Président de la SATT Paris-Saclay, Max Richly et Thibault Mercey, les 2 fondateurs opérationnels de LumediX ont également annoncé la signature d’un contrat de transfert de technologie. La SATT Paris-Saclay accompagne l’équipe de LumediX depuis 2017.

LumediX :
Proposer des tests rapides sur bandelettes de qualité équivalente aux tests réalisés en laboratoire, accessibles à tous, partout et à tout moment, telle est l’ambition de la start-up LumediX. Son innovation : une technologie basée sur des nanoparticules luminescentes à base de terres rares dont les propriétés physico-chimiques uniques permettent d’augmenter leur sensibilité pour des tests jusqu’à 100 fois plus performants que les tests rapides actuels. Réalisés en pharmacie ou structure de santé, les résultats seront disponibles en 15 minutes via un lecteur connecté à une application smartphone.

« Notre technologie nomade permet de détecter des agents infectieux à des concentration plus faibles d’un facteur 10 à 100 par rapport aux autres tests rapides et de quantifier la dose de molécule cible. Elle permettra une détection plus précoce des maladies ainsi que la détermination du stade de l’infection » précise Max Richly, co-fondateur de LumediX.

Levée de fonds LumediX
Classement Challenges 2021