Le concours « Challenge Innovation Ouverte », lancé le 1er septembre 2020 par Spie batignolles, acteur majeur du bâtiment, des infrastructures et des services, en partenariat avec le Réseau SATT, a récompensé 5 projets particulièrement ambitieux.

Ce concours s’adressait à de jeunes entreprises innovantes et à des équipes scientifiques issues de la recherche publique. L’ensemble des finalistes qui répondaient à 4 défis ont « pitché » le 6 novembre devant un jury composé d’experts Spie batignolles et de personnalités externes au groupe.

« Dans le cadre de sa politique d’innovation ouverte, Spie batignolles cherche à identifier des idées innovantes, en interne comme en externe. A cet effet, Spie batignolles développe un écosystème ouvert pour aller chercher des expertises nouvelles en nouant des partenariats avec des start-ups, des laboratoires publics et en s’appuyant pour cela sur des acteurs comme le Réseau SATT », explique Angela Sulpizio, responsable RSE du groupe et coordinatrice du concours.

Quatre défis, quatre lauréats et une mention spéciale du jury

  • Pour le Défi #1 – BIM et Qualité de réalisation, le jury a retenu le projet de l’ENS Paris-Saclay, étant convaincu que la qualité scientifique et technique des équipes candidates permettra de délivrer de nouveaux algorithmes pour étendre l’usage du BIM aux différents métiers du groupe et contribuer à sa performance.
  • Pour le Défi #2 – Valorisation des Matériaux Excavés, le jury a sélectionné le laboratoire de l’Université de Nantes qui propose une solution pour l’agrégation des données, la traçabilité globale et la prise de décision en temps réel de la voie de valorisation de la terre excavée.
  • Pour le Défi #3 – Identification Automatique Matériel, c’est la jeune entreprise innovante DSI Global Services qui est récompensée par le jury pour sa solution d’inventaire automatique Where it. Celle-ci est destinée à rendre le matériel communiquant, le parc matériel intelligent et leur gestion automatisée.
  • Pour le Défi #4 – Route Fonctionnelle, l’équipe de l’INSA Strasbourg a été désignée par le jury pour son innovation Cool Road, route réfléchissante et rafraîchissante avec récupération et réinjection de l’eau de pluie.

Le jury a également souhaité distinguer la proposition portée par Muon Sight, start-up en cours de création à l’incubateur Pulsalys qui propose des services d’imagerie et de monitoring structurel en s’appuyant sur une technologie de tomographie par muons.

Lire le communiqué de presse