Orsay, le 5 février 2019 – Xavier Apolinarski, président de la SATT Paris-Saclay, Benoît Deveaud, directeur adjoint de l’enseignement et de la recherche de l’École polytechnique, Wahiba Robert, chargée de valorisation au sein de la Direction Recherche, Innovation, Valorisation et Europe de Grenoble INP et Anne-Claire Jeancolas, CEO de la start-up Kesitys ont annoncé jeudi 24 janvier 2019 la signature d’un contrat de transfert de technologie. Faisant suite à une convention de maturation engagée auprès de la SATT Paris-Saclay en 2016 dans le cadre du projet TEMPO (Centre de Mathématiques Appliquées, CNRS/École polytechnique), cette nouvelle étape a pour objectif la mise sur le marché d’un assistant de pilotage permettant aux opérateurs des marchés financiers de gérer les risques de leurs portefeuilles de produits dérivés, de manière automatique et optimisée.

A l’origine du projet TEMPO pour lequel une convention de maturation avait été signée auprès de la SATT Paris-Saclay en juillet 2016 : des recherches en mathématiques financières engagées dès 2010 au sein du Centre de Mathématiques Appliquées (CMAP, CNRS/École polytechnique), en collaboration avec le Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG, INRIA/CNRS/INP Grenoble/UGA), visant au développement d’outils innovants de gestion de risque à destination des opérateurs de marché.
« Après de premiers résultats prometteurs ayant permis l’obtention d’une preuve de concept en laboratoire en 2014, c’est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers la SATT Paris-Saclay pour concevoir et tester un premier produit à destination des traders de produits dérivés », précise Emmanuel Gobet, professeur à l’École polytechnique, à l’origine du projet avec Mnacho Echenim, maître de conférences à Grenoble INP-Ensimag.

Lire la suite