Vitrine technologique

AVE-TAL

Découvrir la start-up

Assistant Virtuel d’Enseignement basé sur le Traitement Automatisé des Langues

Investissement : 524k€

Domaine d’application : Numérique et Électronique

Domaine(s) scientifique(s) : Maths, STIC et Nanotechnologies

Établissement(s) : CentraleSupélec - CNRS - Inria - Université Paris-Saclay

Valorisation : Start-up en cours / créée

#AssistantVirtuel #Enseignement #Numerique

CAS D'USAGE

AVE-TAL consiste à développer un ensemble de briques technologiques basées sur les récents progrès en matière de TAL (Traitement Automatique des Langues). L’assistant virtuel résultant (chatbot) devra être en mesure d’assister des utilisateurs dans leur compréhension d’un ensemble documentaire thématique.

L’enjeu du projet est de lever des verrous technologiques pour la conception de cet assistant virtuel d’enseignement dont la capacité est de s’adapter à différentes disciplines, d’apprendre en continu, de dialoguer et de personnaliser ses actions en fonction du profil de chaque élève.

L’outil sera conçu pour être rapide, fortement non supervisé et le moins coûteux possible. Il devra en outre être compatible avec des délais d’intégration de quelques semaines.

AVANTAGES

Il existe de nombreux chatbots basés sur des technologies d’arbres décisionnels qui nécessitent une lourde préparation manuelle et ne peuvent couvrir qu’un nombre très limité de scénarios. De plus, les résultats de cette génération d’assistants sont généralement décevants.

Les chatbots utilisant des technologies avancées et récentes comme celui développé pour AVE-TAL obtiennent des résultats bien meilleurs, toutefois ils sont encore peu répandus. Si les évolutions technologiques depuis 2018 ont été considérables, elles sont encore rarement implémentées.

Les technologies développées dans le cadre de ce projet permettront :
• l’exploitation de connaissances structurées ou non structurées ;
• la génération automatisée de questions ;
• l’apprentissage par transfert (transfert learning) pour l’adaptabilité de l’outil à plusieurs disciplines ;
• l’utilisation et l’optimisation de modèles TAL open source avancés ;
• un apprentissage adaptatif (continuous learning) pour personnaliser le comportement de l’outil en fonction du profil de l’apprenant ;
• une fluidité d’assistance grâce à une interface homme-machine augmentée par une technologie d’IA conversationnelle.

Un assistant bien entraîné pourra ainsi répondre à 80% des questions de l’utilisateur et en continu (24/7).

APPLICATIONS

AVE-TAL a pour ambition d’assurer la continuité scolaire en assistant des professeurs humains et en aidant les étudiants en ligne à trouver des réponses à leurs questions. Plus généralement, les cibles sont les adultes en formation professionnelle, les élèves et les étudiants en formation initiale, le public suivant des MooC (Massive Open Online Course).

Le domaine médical (en lien avec l’analyse des dossiers patients ou de la littérature médicale, par exemple), le domaine juridique (en lien avec l’analyse de dossiers clients) ou encore la traduction de et vers la langue des signes pourront être aussi des applications alternatives pour cette technologie.