EG 427 , start-up soutenue par la SATT Paris-Saclay et spécialisée dans la thérapie génique pour la prise en charge de pathologies neurologiques, vient de boucler son premier tour de table à 12 millions d’euros. Cette start-up biotech française est la pionnière dans cette nouvelle approche en thérapie génique appelée « pinpoint gene therapy ».

La plateforme d’EG 427, qui a déjà bénéficié de 3 millions avant sa création, est issue de travaux initiés à l’UVSQ Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et à l’AP-HP, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, et a obtenu une sous-licence exclusive de la SATT Paris-Saclay.

La start-up biotech va pouvoir financer l’entrée en clinique de son vecteur viral le plus avancé d’ici à 2023, dans l’indication de la vessie neurogène.

Basée à Paris, EG 427 a été fondée par une équipe de renommée mondiale dans le domaine de la vectorologie HSV-1 et des troubles de la moelle épinière.

En savoir plus sur EG 427