Vitrine technologique

SYMBOOST

Biofertilisant pour les légumineuses basé sur des rhizobia stimulées

Investissement : 818 k€

Domaine d’application : Agriculture et Environnement

Domaine scientifique : Biologie et Chimie médicinale

Établissement(s) : CNRS - Université Paris-Sud - Aix-Marseille Université

Valorisation : Technologie à commercialiser

#Legumineuse #Symbiose #Azote

CAS D'USAGE

Les rhizobia sont des bactéries capables de rentrer en symbiose avec les plantes légumineuses (soja, luzerne, pois…).

Elles fixent l’azote atmosphérique et le rendent disponible pour la plante. En contrepartie, celle-ci leur fournit de l’énergie.

L’azote est un minéral indispensable à la croissance de la plante et doit souvent être apporté aux cultures par des engrais chimiques peu écologiques, ou par des inocula de rhizobia compatibles avec l’agriculture biologique mais moins efficaces, notamment avec le soja.

AVANTAGES

SYMBOOST développe une approche innovante basée sur la compréhension des mécanismes de mise en place de la symbiose, qui permettra d’augmenter l’efficacité de la fixation d’azote de n’importe quel variant de rhizobium.

Cela entraînera une augmentation des rendements des légumineuses (jusqu’à 50% de biomasse en plus) sans ajout d’engrais azoté.

APPLICATIONS

SYMBOOST propose une amélioration des biostimulants, couramment utilisés dans la culture du soja ou de la luzerne.

Le produit développé sera applicable directement au champ par l’agriculteur potentiellement sous forme de tourbe, de semences enrobées ou d’inocula liquides.